RETOUR D’EXPÉRIENCE n°1 

JARDINER SES FRUITS ET LÉGUMES EN APPART

Quand j’ai décidé de faire des semis pour la saison 2015 c’est-à-dire en mars, avant de me lancer, j’ai regardé ce qui avait poussé depuis un an dans les bacs que j’avais abandonné pour cause de travail lointain. Enfin je réinvestis ce petit espace de verdure.

jardin vue densemble

  1. identifier les plantes sauvages qui ont poussées dans les pots et jardinières du balcon
  2. analyser la structure et la composition de la terre des différents pots et jardinières
  3. faire les semis
  4. préparer de l’engrais naturel à partir du lombricomposteur
  5. observer les insectes qui rôdent autour ou sur les plantes
  6. savoir reconnaître les maladies ou carences des plantes
  7. comprendre la pollinisation des grandes familles de plantes

Fiche Action à faire avec vous : jardiner ses fruits et légumes en appart

 

1/ identifier les plantes sauvages qui ont poussées dans les pots et jardinières du balcon

plantes sauvagessurprise : il y a des plantes sauvages comestibles (mourons des oiseaux, pourpier riche en oméga 3, je l’ai appris plus tard); ça prend un temps fou pour les ramasser afin d’en faire une salade, je comprends pourquoi personne ne le fait. identification grâce au guide Delachaux des plantes par la couleur, Dr Thomas Schauer et Claus caspari

2/ analyser la structure et la composition de la terre des différents pots et jardinières

analyse terre 1J’ai d’abord tester l’aspect de la terre en regardant sa couleur, en sentant son odeur, en touchant sa texture. Puis, j’ai réalisé le test du boudin (humidifier une boule de terre, faire un long boudin le plus long possible et enrouler le en anneau, si vous avez réussi la terre contient plus de 25% d’argile) et un test de la composition du sol en regardant comment la terre se décante mélangée à un litre d’eau dans un bocal en verre transparent. inspiration d’après le livre « manuel des jardins agroécologiques » de terre et humanisme.

3/ faire les semis

semisDans l’esprit système D, Je recycle les rouleaux vides de papier toilette pour en faire des godets à semis. Je coupe 4 encoches du même côté et plis soigneusement comme le fond d’un carton.

4/ préparer de l’engrais naturel à partir du lombricomposteur

Pour enrichir la terre d’éléments nutritifs pour la plante,  j’utilise le jus du lombricomposteur de la coloc, communément appelé du thé de vers que je dilue 10 fois dans de l’eau avant utilisation.

Les plantes poussent, des fleurs apparaissent et d’autres questions avec

5/ observer les insectes qui rôdent autour ou sur les plantes

persil insecteJ’ai pris quelques photos pour pouvoir soit les identifier moi-même à partir de bouquin soit pour pouvoir les montrer à quelqu’un qui pourrait m’aider, comme vous peut-être ou comme l’équipe d’arthropologia de Lyon. L’identification permettra de savoir si ce sont des pollinisateurs ou des parasites ou autres. Que faire pour éloigner ou favoriser certains insectes ? J’ai découvert de minuscule sorte d’araignée beige sur les feuilles du plant de tomate, j’ai imbibé ces feuilles de savon noir dilué. Ca l’air de fonctionner.

6/ savoir reconnaître les maladies ou carences des plantes

problème plantecertaines plantes ont dû mal à bien se développer et on peut voir certains indices (parties de la feuille qui sèchent) Qu’est ce qu’il se passe? que cela signifie? comment soigner la plante?

7/ comprendre la pollinisation des grandes familles de plantes

fleur femellej’ai des fleurs en pagaille mais aucun fruit se développe. comment se passe la pollinisation par type de plantes. J’ai découvert que pour le plant de concombre, il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles, comment les reconnait on? Sous la fleur femelle, on croit reconnaître le fruit en tout petit -c’est l’ovaire-. Pour obtenir des fruits, il faut donc au moins 2 plants de concombre.

Vous avez des éléments de réponses à apporter à ces questions? Commentez donc cet article !

Advertisements

Une réflexion au sujet de « retour d’expérience n°1 de jardiner ses fruits et légumes en appart »

  1. Ping : Découvrez des acteurs de l’agriculture urbaine à Lyon ! | GROOF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s